Le carnet de Noisette

12 juillet 2018

Si tu t'en vas de C. J. Cooke 4/5

Sur la plage d'une île proche de la Crète, une jeune femme s'échoue avec son petit voilier. Quatre écrivains, sur l'île pour leur retraite annuelle d'écriture, lui viennent en aide. Mais elle a complètement perdu la mémoire. Qui est -elle ? D où vient-elle ? Au même moment Eloïse disparaît à Londres. Elle laisse ses deux petits enfants âgés de trois mois et quatre ans. Elle n'emporte rien. On dirait qu'elle s'est volatilisée. Pendant que la mystérieuse inconnue se bat pour retrouver la mémoire, le mari d'Eloïse tente par tous les moyens de retrouver sa femme.

Merci à Netgalley et aux Editions Milady (Bragelonne) pour m'avoir envoyé ce livre excellent.

J'ai compris assez vite que la jeune inconnue est Eloïse. Mais que fait-elle si loin de chez elle ? Comment est elle arrivée là ? Pourquoi ? De nombreuses questions se posent. Ce livre est un vrai concentré de suspense psychologique. Il alterne les chapitres avec les points de vue de la jeune femme amnésique et de Lochlan, le mari d'Eloïse. L'intrigue est soignée, fine, bien construite. Les fausses pistes arrivent au bon moment. Les personnages principaux comme les secondaires sont attachants, réalistes et vivants. L'angoisse et la tension montent tout au long du livre aussi bien sur l'île que dans la maison où l'absence d'Eloïse se fait de plus en plus ressentir. J'avais vraiment envie qu''Eloïse revienne. Le dénouement est surprenant. Je ne m'y attendais pas. Ce livre ne se lâche pas avant d'avoir fini. Un très bon premier roman qui sort de l'ordinaire.

Publié par les éditions Milady en Juillet 2018

Posté par Noisette06 à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


09 juillet 2018

Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi 4/5

Anna a 37 ans, elle élève seule ses filles : Chloé 17 ans et Lily 12 ans. Elle est serveuse dans un restaurant, elle croule sous les dettes. A cause de son travail elle est rarement à la maison. Chloé commence à décrocher à l'école et va d'un garçon à l'autre. Lily, la benjamine, n'aime que les animaux, elle se fait harceler à l'école. Anna perd son travail et découvre en même temps que ses filles ne vont pas bien. Elle décide subitement de faire le tour de la Scandinavie en camping-car avec ses filles.

J'ai été attirée par le titre du roman et par le résumé. La couverture également est fort attrayante.

Dans ce joli roman, les voix des Chloé, Lily et Anna se répondent tour à tour. Virginie Grimaldi sait traiter de sujets légers et drôles mais aussi des questions plus sensibles (harcelèment à l'école, vieillesse, autisme). Elle aborde avec justesse les relations mère-fille. Les personnages sont sympathiques, divertissants et variés. Le journal intime de Lily est original. Un livre touchant, efficace et optimiste. Il est bien écrit et donne envie de le lire d'un coup.

Publié par les Editions Fayard en mai 2018.

Merci à Netgalley et aux Editions Fayard pour cette belle lecture

Posté par Noisette06 à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 juillet 2018

Vacances à Tubarao de Philippe Giacomini 2/5

Tino, Nicolas et Laurent sont des amis d'enfance. Tino est détective, Nicolas, son frère, est marin et Laurent tient une librairie-papeterie dans leur village en Bretagne. Leurs caractéristiques : ils ont l'habitude de refaire le monde autour d'un café ou d'un ballon de vin blanc dans leur bistrot préféré et ils détestent l'injustice. Nicolas part en vacances au Brésil. Il rencontre Nina une prostituée qui lui présente Manuel, son cousin, champion de Capoeira. Avec eux il va découvrir le Brésil loin des routes touristiques : misère, violence, débrouille et corruption. Alors qu'il envoyait très régulièrement des nouvelles à ses deux amis restés au pays, sous forme de reportage, Nicolas devient brusquement silencieux. Tino et Laurent s'inquiètent au point que Tino parte au Brésil à la recherche de son frère. Il va tomber sur des trafics de drogue et d'or qui le mèneront en Afrique...

Ce livre m'a moyennement plu. Des fautes d'orthographe sont à déplorer. Il n'y en a pas beaucoup mais elles sont grosses. L'auteur utilise un procédé original : il répète une phrase ou un bout de phrase à quelques pages d'intervalle. Au début je trouvais ça amusant mais au bout de plusieurs fois c'est lassant. L'ambiance du livre est très triste et pessimiste à l'image de la phrase d'exergue du livre. Le côté justicier, moralisateur et donneur de leçon m'a rebutée.

Côtés positifs : ce livre se lit facilement et l'intrigue est bien construite. Si on aime les livres d'aventures dans le genre "Baroudeur-James Bond" et "tous pourris sauf moi" ça peut plaire.

Merci aux éditions Librinova de m'avoir gracieusement permis de lire ce livre.

 

Posté par Noisette06 à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 juin 2018

Frères de mer de Patrick Tabarly 3/5

Patrick Tabarly, frère cadet du fameux marin Eric, nous partage ici ses souvenirs. De 13 ans plus jeunes que son frère, il est le fidèle équipier et préparateur des bateaux de son aîné. Fâché avec l'Education nationale, comme il le dit lui-même, épris de liberté et de grand air, il mènera sa vie entre course au large et de nombreux métiers, tous en rapport avec les bateaux.

Les premières pages de ce livre m'ont d'abord désorientée. J'avais appris, comme tout le monde, la disparition tragique d'Eric Tabarly en mer d'Irlande, il y a vingt ans. Mais, par contre, je ne savais pas que son corps avait été repéché un mois plus tard. Perdu en mer, c'était tout de même plus classe... Mais passé ce premier choc, le livre m'a bien plus.

Au travers de son récit, il apparaît que Patrick Tabarly est un homme franc, attachant et débrouillard. On mesure également l'énorme travail réalisé dans l'ombre des skippers par les équipages et les équipes de préparation des bateaux. Cependant, il m'a semblé que sous l'immense respect que Patrick porte à son frère se cachait une amertume de cadet et d'éternel second. Et il faut ajouter que l'ainé Eric n'avait pas l'air d'avoir un caractère si facile. Cette amertume m'a attristée ainsi que les procès entre les deux frères et une fin de carrière en demi-teinte pour tous les deux.

Ce livre est une mine d'anecdotes sur le monde de la voile et sur les grandes courses. Il est bien écrit, agréable à lire, mais il comporte beaucoup de termes techniques. Je le recommande donc à ceux que le monde de la voile intéresse.

Merci à Babelio, grâce à l'opération "Masse critique", de m'avoir permis de lire ce livre.

 

 

Posté par Noisette06 à 21:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

23 juin 2018

La griffe du diable de Lara Dearman 4/5

Excellent premier roman !

A Guernesey, une femme est retrouvée sur la plage, morte noyée. Accident ? Suicide ? Jenny, journaliste et enfant du pays, se documenter pour écrire un article sur ce triste évènement. Mais en fouillant dans les archives elle découvre un nombre anormalement élevé d'accidents semblables, cela au cours de plusieurs décennies. Encore plus troublant : ces jeunes femmes se ressemblent. Jenny décide de contacter le policier responsable de l'enquête actuelle. Vont-ils ensemble démasquer un sérial killer qui sévit sur cette île depuis plus de 50 ans ?

Lara Dearman nous présente le récit au travers de trois protagonistes : Jenny la journaliste, Michael le policier et un troisième personnage mystérieux. Le lecteur comprend peu à peu qu'il est le tueur. 

J'ai beaucoup aimé ce livre. Beaucoup de rythme et de rebondissements.

Tout d'abord parce qu'il se déroule à Guernesey et que j'adore les histoires d'îles avec du mauvais temps, du froid et des tempêtes.

Ensuite j'ai apprécié le côté psychologique très fouillé des personnages avec leurs peurs, leurs tourments.

L'aspect ésotérique (légendes anciennes, empreinte du diable, sorcières, épouvantail symbolique) ainsi que l'atmosphère de huis clos d'une île où tout le monde se connaît apportent également de l'épaisseur (dans  le bon sens du terme) et de l'agrément à l'intrigue. 

Enfin les personnages sont sympathiques et attachants. Même si, bizarrement, je trouve le policier Michael plus touchant que Jenny, qui elle m'a un peu énervée car je trouve son personnage "surjoué. Le tueur, malgré les crimes commis, me semble plus à plaindre qu'autre chose. Marqué par son enfance calamiteuse, enfermé dans sa folie, il poursuit cependant des buts "élevés" pour un tueur en série. Les moyens qu'il met en oeuvre et le choix de ses victimes sont également cohérents et assez humains finalement. Sous la plume de Lara Dearman et malgré sa logique folle le tueur est presque excusable.

Je n'ai pas trouvé le coupable et les différentes "fausses pistes" sont bien agencées à mon goût. Un premier roman que je recommande. J'espère que les deux intrigues que Jenny n'élucide pas donneront lieu à d'autres livres aussi réussis que celui-ci.

 

 

Posté par Noisette06 à 09:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


11 juin 2018

Le livre du roi d'Arnaldur Indridason 3/5

Etudiant islandais en littérature nordique ancienne, Valdemar est particulièrement doué. Aussi son professeur décide de l'envoyer poursuivre ses études à Copenhague avec un éminent collègue. Celui-ci est spécialiste du "Livre du roi", manuscrit islandais du XIIIeme siècle qui rassemble des poèmes épiques. Valdemar est enthousiaste. Las !! A peine arrivé à Copenhague il déchante : le professeur, bourru, malpoli, alcoolique, le reçoit fraîchement. Mais le jeune homme va bientôt découvrir un secret : le Livre du Roi, texte fondateur des mythologies scandinaves, a été dérobé au professeur par les nazis pendant la guerre. A son grand regret, Valdemar, qui ne rêve que de calme et d'une vie rangée va être entraîné par le professeur dans une grande aventure pour retrouver le livre perdu, joyau de la culture islandaise.

Un livre étonnant de la part d'Arnaldur Indridason, qui tranche avec les oeuvres policières mettant en scène Erlendur et ses collègues. L'intrigue est compliquée et chaotique. J'ai trouvé que le duo professeur déjanté / étudiant empoté fonctionnait moyennement bien. De plus, à mon grand regret, ce livre ne se déroule pratiquement pas en Islande mais à Copenhague et en Allemagne. Cette lecture est globalement une déception par rapport au reste de l'oeuvre de l'auteur.

Cependant ce livre se lit bien. Il permet d'apprendre une foule de choses sur les poèmes et les sagas d'Islande et je suis restée en haleine jusqu'au bout pour savoir si les deux compères allait finalement récupérer le livre.

Posté par Noisette06 à 22:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

08 juin 2018

Opération Napoléon d'Arnaldur Indridason 4/5

Elias est un jeune islandais, sauveteur en montagne. Parti avec son groupe de sauveteurs pour un entraînement sur le glacier Vatnajökull, il s'éloigne avec un ami pour tester leurs nouvelles motoneiges. Mais ils rencontrent des soldats armés qui sont en train d'extraire un avion ancien de la neige. Les soldats sont menaçants. Paniqué, Elias téléphone à sa soeur Kristin, avocate à Reijkavik. Mais la communication est mauvaise. Kristin ne comprend que quelques mots. La liaison est coupée. Quelques minutes plus tard deux hommes, qu'elle prend pour des témoins de Jeovah, entrent chez elle et tentent de la tuer. Elle arrive à s'échapper. Persuadée que son frère est en danger de mort elle va tout faire pour le retrouver et percer le secret de ce mystérieux avion.

L'intrigue est intéressante et le rythme est soutenu du début à la fin. 

Les méchants sont bien méchants   :)   et les gentils sont attachants. 
L'héroïne, Kristin, est dynamique et ne baisse pas les bras malgré toutes les épreuves qu'elle et ses proches traversent. 
Jusqu'à la fin le lecteur se demande comment elle va s'en sortir. Va-t-elle finalement découvrir le secret de cet avion ?
Le niveau de mensonges et de cachotteries de  l'armée américaine vis-à-vis de l'Islande me paraît invraisemblable (black-out sur l'ambassade, tueurs dans la rue, fausses informations données aux médias ...)  mais à part ça j'ai beaucoup aimé.

C'est un très bon roman qui me donne envie de lire rapidement "La trilogie de l'ombre" dernières oeuvres d'Arnaldur Indridason parues.

Merci à Babelio et à son groupe "Polars et Thrillers" avec qui j'ai lu ce livre pour la lecture du mois de Juin.

Posté par Noisette06 à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 mai 2018

Les nuits de Reykjavik d'Arnaldur Indridason 4/5

Un clochard est retrouvé noyé dans une tourbière, en périphérie de la ville de Reykjavki. Pour la police, Hannibal, le clochard avait trop bu. Il est tombé à l'eau, noyé, affaire classée. Mais Erlendur, le jeune policier qui l'a repêché, ne peut s'empêcher de re penser à lui et de s'informer sur les conditions de sa mort. Une jeune femme a disparu la même nuit. Affaires liées ?? Erlendur, tourmenté par ces deux disparitions, voulant se racheter de quelle faute, va mener l'enquête. A la toute fin du roman, il rencontrera l'énigmatique commissaire Marion Briem qui le fera passer de la police de proximité aux affaires criminelles. Sa carrière d'enquêteur, spécialiste des disparitions, sera alors lancée, pour notre plus grand bonheur de lecteurs.

Très bon livre qui nous fait vivre le début d'Erlendur dans la police. J'ai retrouvé avec plaisir les particularités de cet enquêteur hors pair : empathie avec les victimes et éventuellement avec leurs proches, ténacité, discrétion, finesse. L'écriture d'Arnaldur Indridason est, comme toujours, excellente. Cependant il m'a semblé que dans ce livre l'atmosphère était moins prenante que dans "le Duel" ou "Etranges rivages". Les multiples "interrogatoires" des clochards, amis de la victime, étaient vraiment nombreux et finalement un peu lassants. Un excellent roman malgré tout.  A lire.

Posté par Noisette06 à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 mai 2018

Le Duel d'Arnaldur Indridason 4/5

Après "Etranges rivages" du même auteur, lu il y a quelques mois, j'étais un peu hésitante pour lire la suite. Ce livre là m'avait tellement plu ! J'avais peur d'être décue. En lisant un résumé, j'ai appris que dans "Le Duel" le commissaire Erlendur n'apparaissait pas. Autant dire que j'ai lu ce livre en trainant des pieds.

Bonne suprise. Ce lire est à la hauteur du précédent !

Sur fond de guerre froide et de duel d'échec (fameuse rencontre Fischer-Spassky en 1972 à Reykjavik), Marion Briem (la future supérieure d'Erlendur) mène un enquête sur la mort d'un jeune homme inoffensif, poignardé dans un cinéma. Mais surtout Marion revit ses souvenirs d'enfance. Elle revit son propre duel contre la tuberculose quand elle était petite et que les antibiotiques n'existaient pas.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Marion qui est magnifique, attachant, plein de contradictions. Il apparaît par-ci par-là dans l'oeuvre d'Indridason mais dans cet opus on le découvre vraiment. L'enquête policière est du coup passée un peu au second plan pour moi, mais elle est bien menée. L'univers du jeu d'échec, les caprices de Fischer et la guerre froide rajoutent encore un peu de piment à l'histoire. Bref un bon roman, quand on le commence on ne peut pas le lâcher.

 

 

Posté par Noisette06 à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 mai 2018

Coquillages et trépassés de Vanessa Barrot et Noël Balen 3/5

Laure est une critique réputée pour un journal gastronomique. Avec Paco, le photographe du journal, elle séjourne en Bretagne pour un reportage. A peine arrivent-ils à Concarneau qu'une jeune femme est retrouvée assassinée par noyade. Alors qu'ils font le tour des restaurants et goûtent aux mets locaux ( huîtres, andouilles, palets au beurre, spécialités à base d'algues) les meurtres se succèdent. Ils mènent alors discrètement une enquête.

L'idée de mêler gastronomie et roman policier est originale. La promenade en Bretagne est distrayante et instructive. Les personnages sont sympathiques et les lieux pittoresques. Mais le côté policier du livre n'est pas  très développé et la fin arrive comme un cheveu sur la soupe.  Un livre court, pour passer agréablement quelques heures.

Posté par Noisette06 à 13:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :