Le carnet de Noisette

11 septembre 2018

Emile, l'intraitable Zola de Bertrand Puard 3/5

Emile Zola et Paul Cézanne sont collégiens à Aix-en-Provence. Un soir, Emile reçoit une étrange lettre. C'est le début d'un jeu de piste mystérieux qui le lance à la recherche du "trésor" de son père. Emile et Paul s'engagent dans l'aventure. Au cours de cette quête Emile croise Gervaise, Nana et bien d'autres qui deviendront personnages de ses romans. Il côtoie le monde ouvrier, voit la misère et l'injustice. Il se promène dans les égouts de Paris et dans les Halles, décors de ses oeuvres futures.

L'idée de présenter Zola tout jeune, en devenir, m'avait séduite. Mais le livre m'a un peu déçue. En effet le mélange de faits réels et inventés m'a gêné. La fantaisie de l'intrigue et des situations fait trop contraste avec les vrais personnages et la rigueur de cette époque. Le livre est trop superficiel et le dénouement m'a laissé sur ma faim. J'ai toutefois passé un bon moment de lecture et le but annoncé de l'auteur est quand même atteint car il m'a donné envie de me replonger dans l'oeuvre de Zola.

D'autres livres sur la même idée avec pour héros Alexandre Dumas (paru en Juin  2018) et Victor Hugo (à paraître en 2019).

Merci à Netgalley et aux éditions Hachette Jeunesse pour cette lecture.

Hachette Romans Août 2018. Lu en édition numérique.

 

Posté par Noisette06 à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


07 septembre 2018

Abélard et Lily de Laura Creedle 5/5

Abélard et Lily sont deux jeunes lycéens. Ils se retrouvent chez le proviseur pour avoir cassé une porte par accident. Lily se rappelle qu'en maternelle elle connaissait déjà Abélard. Qui a d'ailleurs gardé de cette époque une cicatrice à la joue. Plus tard dans l'année un autre incident les rapproche. Ils commencent à s'envoyer des textos. Leur passion commune pour la littérature et particulièrement pour le livre "Abélard et Héloïse" de Pierre Abélard les réunit. Finalement ils deviennent amoureux l'un de l'autre et vont affronter bien des embuches. Un amour tout simple, normal. Mais pas si évident pour eux. Car Abélard souffre de syndrome d'Asperger (une forme d'autisme) et Lily est hyperactive. Malgré cela ils vont construire une belle histoire à deux.

J'ai beaucoup aimé cette lecture.  Ce qui m'a touchée le plus c'est que le syndrome dont souffre Lily l'aide à comprendre Abélard. Car le regard des autres, leurs jugements, leur pitié, leur rejet, elle connaît : elle le vit tous les jours. Elle sait tous ces aspects relationnels difficiles du handicap. Leur différence rapproche Abélard et Lily et au lieu de le rejeter Lily tâche de s'adapter et de comprendre l'autisme de son amoureux. De son côté Abélard aime Lily et fait des efforts pour elle. Leur relation les fait grandir et les rend plus forts. J'ai adoré la finesse, l'intelligence et la grande culture des deux amoureux et la délicatesse dont ils font preuve entre eux. J'ai apprécié le docteur "Cerveau" comme l'appelle Lily. Son humour et son humanité en font une personne magnifique. Puissent tous les patients rencontrer un tel docteur.

Les personnages sont attachants, vivants et hauts en couleur, même les personnages "secondaires". Ce roman malgré le sujet grave (et rare) du handicap est amusant et rempli de références culturelles qui pimentent la romance. Il permet de réfléchir sur les différences, le regard des autres. Très agréable et rapide à lire, j'espère que Laura Creedle en écrira d'autres aussi bons.

Merci à Nettgalley et aux Editions Castelmore pour cette belle lecture que je recommande.

Editions Castelmore Août 2018. Lu en version numérique.

 

Posté par Noisette06 à 06:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 septembre 2018

On est foutu on pense trop ! de Serge Marquis 4/5

Sous titre "Comment se libérer de Pensouillard le hamster ". Le ton décalé et humoristique du livre est donné dès la couverture, sans compter le dessin du petit hamster dans sa roue !

Le docteur Serge Marquis est canadien, spécialiste en santé mentale dans les entreprises. Son petit livre (150 pages) nous présente donc le hamster Pensouillard. C'est lui cette petite voix qui rumine, qui ressasse, qui parle dans notre tête sans arrêt, tel un hamster qui court dans sa roue. Même la nuit comme les vrais hamsters !! Pensouillard c'est le moi, l'égo, qui a tellement peur de disparaître qu'il en veut toujours plus. Plus d'amour, d'attention, de pouvoir, d'objets.. de tout !

Face à cette quête sans fin l'auteur nous propose, à contre-courant de notre monde actuel, de travailler à notre décroissance personnelle. Il nous invite à repérer le moment où Pensouillard monte dans sa roue, la seconde magique où notre conscience peut éviter que l'égo ne prenne le contrôle. Ensuite, rapidement, grâce à des techniques simples de respiration et de détournement de l'attention, on peut arriver à calmer la bestiole folle et à retrouver sa sérénité.

Il y a quelques années j'ai entendu le docteur Serge Marquis présenter son livre à la radio. Il le faisait avec tant d'humour et de façon si intéressante que j'ai décidé qu'un jour je lirai son opus. Effectivement le livre a tenu ses promesses. Les descriptions de Pensouillard, les exemples choisis et le ton du livre sont vraiment drôles. Mais au-delà, ce livre éclaire la façon dont l'ego nous manipule, souvent sournoisement ou de manière détournée. Si les techniques proposées pour se débarrasser de Pensouillard ne sont pas nouvelles elles ont fait leurs preuves et sont faciles à mettre en oeuvre.

Je dois avouer qu'à la fin j'en avais un peu assez de ce hamster. Je n'étais pas fâchée de le quitter. Il n'aurait pas fallu que le livre soit plus long. Mais quelques jours ont passé et j'ai pu constater l'efficacité des conseils donnés. Une lecture livre instructive et amusante pour ceux qui se penchent sur le développement personnel.

Editions de la Martinière. Avril 2015. 150 pages.

 

Posté par Noisette06 à 21:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 août 2018

Un mariage anglais de Claire Fuller 2/5

Un professeur d'université et écrivain, Gil, séduit une de ses étudiantes Ingrid, qui est norvégienne. Il l'installe dans sa maison au bord de la mer. Elle tombe enceinte. Elle rate son diplôme, renonce à son avenir et se retrouve à élever des enfants alors qu'elle n'a pas, mais alors pas du tout, la fibre maternelle. La situation se dégrade et un jour elle disparaît.

Claire Fuller alterne les chapitres entre le présent où Gil, bien vieilli, croit voir sa femme partout et des lettres écrites par Ingrid peu avant de disparaître. Ces lettres retracent leur histoire, Ingrid y livre sa vérité. Elles sont cachées partout dans la maison, dans les livres de poche que Gil collectionne par milliers.

Une histoire banale, affligeante, qui m'a mise en colère contre cet écrivain grossier et suffisant. Ingrid, sa femme, qui renonce à sa vie et laisse ses idéaux s'écrouler, m'a attristée et je ne me suis pas attachées aux autres personnages non plus. Ce n'est pas pour me rendre triste ou irritée que je lis. Et donc, malgré une écriture raffinée et agréable, je ne recommande pas ce livre, sauf si vous avez un moral à toute épreuve.

Posté par Noisette06 à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 août 2018

Un an déjà !! Merci à tous.

 

Merci à tous chers visiteurs, lecteurs, promeneurs à travers ce blog !

Voilà un an déjà que j'ai ouvert mon carnet pour vous partager mes chroniques.

Je suis contente de voir de la visite

J'espère que mes modestes billets vous donnent envie de lire et vous aiguillent sur de belles rencontres livresques.

Pour avoir régulièrement des nouvelles je vous engage à vous inscrire à la newsletter.

Merci encore de votre fidélité.

C'est parti pour une nouvelle année de lecture. Youpi !

 

Posté par Noisette06 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 août 2018

Je te protègerai de Peter May 3/5

"Je te protègerai" avait promis Ruairidh. Il avait menti, Niamh se retrouve seule, désespérée par la mort de son mari et par sa trahison. Juste après avoir appris que son mari la trompait, Niamh voit la voiture dans laquelle il se trouvait avec sa maîtresse exploser, à quelques mètres d'elle seulement. Qui a bien pu faire cela ? Niamh comprend vite qu'elle est suspecte aux yeux de la police. Mais comment continuer à vivre le quotidien et à faire vivre leur entreprise, productrice de tweed et basée sur l'île de Lewis en Ecosse ?

Peter May nous offre un roman agréable et facile à lire. Il a fait mieux. Celui- ci est du réchauffé de sa trilogie écossaise, en particulier de "L'homme de Lewis". Alors oui les personnages et le décor sont sympathiques mais les descriptions (tempêtes, tourbières..) et certaines situations (les deux héros qui se rencontrent tout petits) ont l'air un peu délavées d'avoir déjà bien servi. L'enquête proprement dite occupe une toute petite partie du livre. Et les fausses pistes n'empêchent pas de découvrir le coupable avant la fin.

Malgré ces quelques remarques ce livre est plaisant à lire et fait passer un bon moment sans se compliquer la vie.

Posté par Noisette06 à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 août 2018

Le miracle Spinoza de Frédéric Lenoir 4/5

Spinoza, grand philosophe hollandais, a vécu entre 1632 et 1677. Très jeune, il subit de nombreuses épreuves : deuils familiaux à répétition puis ensuite déclin de l'entreprise paternelle et difficultés financières importantes. Enfin, en juillet 1656 alors qu'il a seulement 24 ans, il est exclu de façon définitive de la communauté juive à laquelle il appartient pour "hérésie". Malgré, ou à cause (?) , de toutes ces difficultés, Spinoza élabore une philosophie résolument optimiste et active basée sur la recherche de la joie. La raison est le centre  de son système et le désir est le moteur de l'homme. L'orientation raisonnée du désir, basée sur une observation minutieuse de soi-même, conduit à la joie.

Spinoza est un homme qui a connu la solitude, banni, attaqué, calomnié en raison de ses idées. Il a répondu calmement aux attaques et il a élaboré une pensée philosophique libérale, tolérante et très en avance sur son temps qui a influencé les plus grands ( parmi eux : Goethe, Hegel, Nietzsche et même Freud).

Frédéric Lenoir nous partage tout cela dans son livre. Cette initiation, à la fois simple et exigeante, nous fait entrer dans le monde de Spinoza. Ce que j'ai le plus aimé c'est que Frédéric Lenoir admire profondément Spinoza et lui rend un bel hommage en nous le présentant de façon lumineuse. J'ai aimé aussi la pensée optimiste de Spinoza qui propose des pistes concrètes et réalistes pour guider sa vie, ce qui n'est vraiment pas le cas de nombreux systèmes philosophiques.

Un livre parfois un peu ardu mais passionnant, revigorant et très bien écrit.

Posté par Noisette06 à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 juillet 2018

Si tu t'en vas de C. J. Cooke 4/5

Sur la plage d'une île proche de la Crète, une jeune femme s'échoue avec son petit voilier. Quatre écrivains, sur l'île pour leur retraite annuelle d'écriture, lui viennent en aide. Mais elle a complètement perdu la mémoire. Qui est -elle ? D où vient-elle ? Au même moment Eloïse disparaît à Londres. Elle laisse ses deux petits enfants âgés de trois mois et quatre ans. Elle n'emporte rien. On dirait qu'elle s'est volatilisée. Pendant que la mystérieuse inconnue se bat pour retrouver la mémoire, le mari d'Eloïse tente par tous les moyens de retrouver sa femme.

Merci à Netgalley et aux Editions Milady (Bragelonne) pour m'avoir envoyé ce livre excellent.

J'ai compris assez vite que la jeune inconnue est Eloïse. Mais que fait-elle si loin de chez elle ? Comment est elle arrivée là ? Pourquoi ? De nombreuses questions se posent. Ce livre est un vrai concentré de suspense psychologique. Il alterne les chapitres avec les points de vue de la jeune femme amnésique et de Lochlan, le mari d'Eloïse. L'intrigue est soignée, fine, bien construite. Les fausses pistes arrivent au bon moment. Les personnages principaux comme les secondaires sont attachants, réalistes et vivants. L'angoisse et la tension montent tout au long du livre aussi bien sur l'île que dans la maison où l'absence d'Eloïse se fait de plus en plus ressentir. J'avais vraiment envie qu''Eloïse revienne. Le dénouement est surprenant. Je ne m'y attendais pas. Ce livre ne se lâche pas avant d'avoir fini. Un très bon premier roman qui sort de l'ordinaire.

Publié par les éditions Milady en Juillet 2018

Posté par Noisette06 à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 juillet 2018

Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi 4/5

Anna a 37 ans, elle élève seule ses filles : Chloé 17 ans et Lily 12 ans. Elle est serveuse dans un restaurant, elle croule sous les dettes. A cause de son travail elle est rarement à la maison. Chloé commence à décrocher à l'école et va d'un garçon à l'autre. Lily, la benjamine, n'aime que les animaux, elle se fait harceler à l'école. Anna perd son travail et découvre en même temps que ses filles ne vont pas bien. Elle décide subitement de faire le tour de la Scandinavie en camping-car avec ses filles.

J'ai été attirée par le titre du roman et par le résumé. La couverture également est fort attrayante.

Dans ce joli roman, les voix des Chloé, Lily et Anna se répondent tour à tour. Virginie Grimaldi sait traiter de sujets légers et drôles mais aussi des questions plus sensibles (harcelèment à l'école, vieillesse, autisme). Elle aborde avec justesse les relations mère-fille. Les personnages sont sympathiques, divertissants et variés. Le journal intime de Lily est original. Un livre touchant, efficace et optimiste. Il est bien écrit et donne envie de le lire d'un coup.

Publié par les Editions Fayard en mai 2018.

Merci à Netgalley et aux Editions Fayard pour cette belle lecture

Posté par Noisette06 à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 juillet 2018

Vacances à Tubarao de Philippe Giacomini 2/5

Tino, Nicolas et Laurent sont des amis d'enfance. Tino est détective, Nicolas, son frère, est marin et Laurent tient une librairie-papeterie dans leur village en Bretagne. Leurs caractéristiques : ils ont l'habitude de refaire le monde autour d'un café ou d'un ballon de vin blanc dans leur bistrot préféré et ils détestent l'injustice. Nicolas part en vacances au Brésil. Il rencontre Nina une prostituée qui lui présente Manuel, son cousin, champion de Capoeira. Avec eux il va découvrir le Brésil loin des routes touristiques : misère, violence, débrouille et corruption. Alors qu'il envoyait très régulièrement des nouvelles à ses deux amis restés au pays, sous forme de reportage, Nicolas devient brusquement silencieux. Tino et Laurent s'inquiètent au point que Tino parte au Brésil à la recherche de son frère. Il va tomber sur des trafics de drogue et d'or qui le mèneront en Afrique...

Ce livre m'a moyennement plu. Des fautes d'orthographe sont à déplorer. Il n'y en a pas beaucoup mais elles sont grosses. L'auteur utilise un procédé original : il répète une phrase ou un bout de phrase à quelques pages d'intervalle. Au début je trouvais ça amusant mais au bout de plusieurs fois c'est lassant. L'ambiance du livre est très triste et pessimiste à l'image de la phrase d'exergue du livre. Le côté justicier, moralisateur et donneur de leçon m'a rebutée.

Côtés positifs : ce livre se lit facilement et l'intrigue est bien construite. Si on aime les livres d'aventures dans le genre "Baroudeur-James Bond" et "tous pourris sauf moi" ça peut plaire.

Merci aux éditions Librinova de m'avoir gracieusement permis de lire ce livre.

 

Posté par Noisette06 à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :