Le destin entrelacé de trois femmes. 

Smita est Intouchable, en Inde. Elle se bat pour que sa fille n'ait pas la même vie qu'elle, qui ramasse les excréments des riches à mains nues toute la journée.

Giulia  travaille dans la petite entreprise de don père en Sicile. Elle lave, démêle et teint des cheveux humains, pour en faire des perruques et des postiches.

Sarah est une des meilleures avocates de Montréal. Elle a tout sacrifié à sa carrière. Elle est au plus haut de l'échelle. Mais elle va bientôt être rattrapée par la maladie.

Ce roman est plaisant et facile à lire. L'écriture est (trop) simple et directe. L'histoire est bien agencée. Mais je termine ce livre un peu déçue. Trop facile...des sujets comme ceux qui sont abordés auraient mérités plus de profondeur, moins de sentimentalisme. D'autre part, la vision de femmes de l'auteur me dérange. Non, les femmes ne sont pas toutes de supers battantes, des "wonder woman" et des mères courages. Les hommes ne sont pas tous veules et manipulateurs. Cette façon de penser réductrice et manichéenne me choque. Un peu plus de finesse et de nuances n'auraient pas nuit.

Au final, un roman simple, pour quelques heures de lectures non pas agréables, à cause des horreurs faites aux intouchables qui nous sont contées, mais prenantes tout de même.

Merci à Sylvaine de m'avoir suggéré cette lecture.