Etudiant islandais en littérature nordique ancienne, Valdemar est particulièrement doué. Aussi son professeur décide de l'envoyer poursuivre ses études à Copenhague avec un éminent collègue. Celui-ci est spécialiste du "Livre du roi", manuscrit islandais du XIIIeme siècle qui rassemble des poèmes épiques. Valdemar est enthousiaste. Las !! A peine arrivé à Copenhague il déchante : le professeur, bourru, malpoli, alcoolique, le reçoit fraîchement. Mais le jeune homme va bientôt découvrir un secret : le Livre du Roi, texte fondateur des mythologies scandinaves, a été dérobé au professeur par les nazis pendant la guerre. A son grand regret, Valdemar, qui ne rêve que de calme et d'une vie rangée va être entraîné par le professeur dans une grande aventure pour retrouver le livre perdu, joyau de la culture islandaise.

Un livre étonnant de la part d'Arnaldur Indridason, qui tranche avec les oeuvres policières mettant en scène Erlendur et ses collègues. L'intrigue est compliquée et chaotique. J'ai trouvé que le duo professeur déjanté / étudiant empoté fonctionnait moyennement bien. De plus, à mon grand regret, ce livre ne se déroule pratiquement pas en Islande mais à Copenhague et en Allemagne. Cette lecture est globalement une déception par rapport au reste de l'oeuvre de l'auteur.

Cependant ce livre se lit bien. Il permet d'apprendre une foule de choses sur les poèmes et les sagas d'Islande et je suis restée en haleine jusqu'au bout pour savoir si les deux compères allait finalement récupérer le livre.