Patrick Tabarly, frère cadet du fameux marin Eric, nous partage ici ses souvenirs. De 13 ans plus jeunes que son frère, il est le fidèle équipier et préparateur des bateaux de son aîné. Fâché avec l'Education nationale, comme il le dit lui-même, épris de liberté et de grand air, il mènera sa vie entre course au large et de nombreux métiers, tous en rapport avec les bateaux.

Les premières pages de ce livre m'ont d'abord désorientée. J'avais appris, comme tout le monde, la disparition tragique d'Eric Tabarly en mer d'Irlande, il y a vingt ans. Mais, par contre, je ne savais pas que son corps avait été repéché un mois plus tard. Perdu en mer, c'était tout de même plus classe... Mais passé ce premier choc, le livre m'a bien plus.

Au travers de son récit, il apparaît que Patrick Tabarly est un homme franc, attachant et débrouillard. On mesure également l'énorme travail réalisé dans l'ombre des skippers par les équipages et les équipes de préparation des bateaux. Cependant, il m'a semblé que sous l'immense respect que Patrick porte à son frère se cachait une amertume de cadet et d'éternel second. Et il faut ajouter que l'ainé Eric n'avait pas l'air d'avoir un caractère si facile. Cette amertume m'a attristée ainsi que les procès entre les deux frères et une fin de carrière en demi-teinte pour tous les deux.

Ce livre est une mine d'anecdotes sur le monde de la voile et sur les grandes courses. Il est bien écrit, agréable à lire, mais il comporte beaucoup de termes techniques. Je le recommande donc à ceux que le monde de la voile intéresse.

Merci à Babelio, grâce à l'opération "Masse critique", de m'avoir permis de lire ce livre.