Abélard et Lily sont deux jeunes lycéens. Ils se retrouvent chez le proviseur pour avoir cassé une porte par accident. Lily se rappelle qu'en maternelle elle connaissait déjà Abélard. Qui a d'ailleurs gardé de cette époque une cicatrice à la joue. Plus tard dans l'année un autre incident les rapproche. Ils commencent à s'envoyer des textos. Leur passion commune pour la littérature et particulièrement pour le livre "Abélard et Héloïse" de Pierre Abélard les réunit. Finalement ils deviennent amoureux l'un de l'autre et vont affronter bien des embuches. Un amour tout simple, normal. Mais pas si évident pour eux. Car Abélard souffre de syndrome d'Asperger (une forme d'autisme) et Lily est hyperactive. Malgré cela ils vont construire une belle histoire à deux.

J'ai beaucoup aimé cette lecture.  Ce qui m'a touchée le plus c'est que le syndrome dont souffre Lily l'aide à comprendre Abélard. Car le regard des autres, leurs jugements, leur pitié, leur rejet, elle connaît : elle le vit tous les jours. Elle sait tous ces aspects relationnels difficiles du handicap. Leur différence rapproche Abélard et Lily et au lieu de le rejeter Lily tâche de s'adapter et de comprendre l'autisme de son amoureux. De son côté Abélard aime Lily et fait des efforts pour elle. Leur relation les fait grandir et les rend plus forts. J'ai adoré la finesse, l'intelligence et la grande culture des deux amoureux et la délicatesse dont ils font preuve entre eux. J'ai apprécié le docteur "Cerveau" comme l'appelle Lily. Son humour et son humanité en font une personne magnifique. Puissent tous les patients rencontrer un tel docteur.

Les personnages sont attachants, vivants et hauts en couleur, même les personnages "secondaires". Ce roman malgré le sujet grave (et rare) du handicap est amusant et rempli de références culturelles qui pimentent la romance. Il permet de réfléchir sur les différences, le regard des autres. Très agréable et rapide à lire, j'espère que Laura Creedle en écrira d'autres aussi bons.

Merci à Nettgalley et aux Editions Castelmore pour cette belle lecture que je recommande.

Editions Castelmore Août 2018. Lu en version numérique.