Spinoza, grand philosophe hollandais, a vécu entre 1632 et 1677. Très jeune, il subit de nombreuses épreuves : deuils familiaux à répétition puis ensuite déclin de l'entreprise paternelle et difficultés financières importantes. Enfin, en juillet 1656 alors qu'il a seulement 24 ans, il est exclu de façon définitive de la communauté juive à laquelle il appartient pour "hérésie". Malgré, ou à cause (?) , de toutes ces difficultés, Spinoza élabore une philosophie résolument optimiste et active basée sur la recherche de la joie. La raison est le centre  de son système et le désir est le moteur de l'homme. L'orientation raisonnée du désir, basée sur une observation minutieuse de soi-même, conduit à la joie.

Spinoza est un homme qui a connu la solitude, banni, attaqué, calomnié en raison de ses idées. Il a répondu calmement aux attaques et il a élaboré une pensée philosophique libérale, tolérante et très en avance sur son temps qui a influencé les plus grands ( parmi eux : Goethe, Hegel, Nietzsche et même Freud).

Frédéric Lenoir nous partage tout cela dans son livre. Cette initiation, à la fois simple et exigeante, nous fait entrer dans le monde de Spinoza. Ce que j'ai le plus aimé c'est que Frédéric Lenoir admire profondément Spinoza et lui rend un bel hommage en nous le présentant de façon lumineuse. J'ai aimé aussi la pensée optimiste de Spinoza qui propose des pistes concrètes et réalistes pour guider sa vie, ce qui n'est vraiment pas le cas de nombreux systèmes philosophiques.

Un livre parfois un peu ardu mais passionnant, revigorant et très bien écrit.